Cet article est aussi disponible en :
Comment bien prendre en photo l'image principale de mon œuvre?

La qualité de l’image principale de votre œuvre est primordiale pour que celle-ci soit approuvée par notre équipe de révision et surtout pour que les acheteurs potentiels aient un aperçu représentatif de votre œuvre.

Voici les exigences à prendre en considération pour que votre image principale soit approuvée :

Prendre une photo de votre œuvre dans son intégralité.
Prendre une photo de face, bien droite et sans angle.
Avoir une résolution minimale de 800 pixels (7.790174 Pouce) sur le côté le plus large de votre œuvre.
Éviter la surexposition à la lumière (flash ou soleil intense).
Éviter tout ombrage ou reflets.
Bien cadrer et rogner votre image (sans arrière-plan ou contexte visible).

Note 1 : Vous pouvez utiliser notre outil de recadrage lors du téléchargement de vos images principales.

Note 2 : Vos images seront utilisées pour créer des images contextuelles personnalisées.

Voici quelques conseils pour réussir à satisfaire les exigences énumérées ci-dessus.

Ce guide est à l’intention des artistes qui ne sont pas des photographes. Nous souhaitons vous aider à prendre les meilleures photos possibles, selon nos exigences, chez vous, dans votre atelier, avec votre téléphone, tablette ou appareil photo numérique.

Voici quelques conseils :

Éclairage

N’ayant probablement pas l’éclairage d’un photographe professionnel sous la main, voici plusieurs choses à prendre en considération pour réussir vos photos.

Prenez toujours vos photos à l’extérieur. L’éclairage à l’intérieur de votre maison ou de votre atelier va invariablement produire des ombres projetées ou des reflets. Il est presque impossible de les éliminer. La qualité et la diffusion de la lumière du jour est bien meilleure que tout éclairage artificiel.

Notez bien qu’il est encore plus facile de prendre ses photos lors d’une journée nuageuse puisqu’un soleil très intense peut créer des reflets ou des ombres projetées. Une journée nuageuse produira un éclairage neutre et diffus. Si vous n’avez pas la possibilité d’attendre la bonne journée et que c’est un jour très ensoleillé, voici les points à retenir : assurez-vous que la lumière soit égale partout sur l’œuvre, qu’il n’y ait pas de reflets et que l’image ne soit pas surexposée. Pour éviter tout cela, il vous faudra déposer l’œuvre à l’ombre et au sol. Prenez la photo de haut. (Il faut comprendre qu’en plaçant l’œuvre verticalement, il est fort probable que le haut de l’œuvre soit beaucoup plus clair que le bas.)

Si vous n’avez pas la possibilité de prendre des photos en extérieur, vous pouvez tout de même utiliser la lumière du jour en vous positionnant dans un endroit lumineux, près des fenêtres. Idéalement, attendez une journée bien lumineuse.

Placez l’œuvre en face d’une grande fenêtre, celle qui laisse entrer le plus de lumière.
Éteignez toutes les lumières artificielles. N’utilisez pas le flash.
Déplacez l’œuvre jusqu’à ce que vous ayez trouvé un endroit où la lumière est égale sur toute la surface de l’œuvre, de haut en bas et de gauche à droite.

Soyez patients et prenez plusieurs photos à chaque déplacement. Vous allez très vite voir les différences d’une photo à l’autre et pourrez choisir la meilleure.

S’il vous est absolument impossible d’utiliser la lumière du jour et que vous devez utiliser de la lumière artificielle, utilisez au moins deux lampes identiques, quatre seraient encore mieux !

Positionnez-les de façon symétrique de chaque côté de l’œuvre.
Projetez la lumière sur l’œuvre de façon à ce qu’elle soit égale partout, de haut et en bas et de droite à gauche. Évitez de créer des reflets.
Modifiez le positionnement des lampes jusqu’à ce que vous ayez trouvé l’éclairage idéal.

Soyez patients et prenez plusieurs photos à chaque changement et choisissez la meilleure photo.

Cadrage (mise en place)

Lorsque vous aurez trouvé l’endroit idéal et l’éclairage parfait, assurez-vous d’avoir assez de recul pour bien cadrer l’œuvre. Assurez-vous de créer des angles droits, il faut éviter qu’il y ait le moindre effet de perspective. Pour se faire, tenez votre appareil parfaitement parallèle à l’angle de l’œuvre.

Prenez plusieurs photos à différentes distances pour vous assurer d’avoir l’angle parfait et une photo parfaitement nette. Il n’est pas nécessaire de trop vous approcher dans le but de cadrer l’œuvre parfaitement dans votre viseur : tout ce qui se trouve autour de l’œuvre (décor, mur, etc.) sera rogné. Cela dit, ne vous éloignez pas trop, il faut éviter d’avoir à rapetisser considérablement l’image puisque cela diminuera quelque peu sa qualité.

Foyer (Mise au point)

Assurez-vous que la photo soit parfaitement nette. Si vous utilisez un appareil photo numérique, il est probablement réglé sur la mise au point automatique et vous n’aurez pas de problème, surtout si vous prenez quelques photos pour tenir compte des ajustements effectués par l’appareil photo.

Si vous utilisez une tablette ou un téléphone, celui-ci aura également une mise au point automatique intégrée, mais ce n’est pas aussi fiable. Prenez quelques photos, à des distances légèrement différentes, en attendant à chaque fois quelques secondes avant de prendre la photo (pour permettre à l’appareil photo de s’ajuster).

Si vous utilisez un iPhone ou un iPad, appuyez et maintenez le doigt sur l’objet dans l’écran qui doit être mis au point.

Retouche

Il est normal de faire quelques retouches pour que votre photo semble avoir été prise sous les conditions idéales. Voici les retouches à faire :

Rognage des contours et rotation de l’image si nécessaire.
Augmenter ou diminuer la luminosité.
Augmenter ou diminuer la saturation.
Augmenter ou diminuer le contraste.
Ajuster la « température » ou la teinte.

Notez bien que ces ajustements doivent être faits dans le seul et unique but d’améliorer la ressemblance de votre photo à l’œuvre originale et non dans le but de modifier l’apparence de votre œuvre ! Par exemple, si les blancs paraissent bleus sur la photo, il est important d’ajuster la saturation et le contraste. Autre exemple, si les noirs paraissent plus pâles qu’ils ne le sont réellement, utilisez l’outil de contraste.

Il est défendu, par nos politiques, de modifier l’apparence de votre œuvre en utilisant des filtres ou tout autre outil de modification numérique qui pourraient dénaturer la photo de votre œuvre.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !